Méthylfolate dans la pratique clinique quotidienne

Pourquoi le méthylfolate permet-il d’être en forme pendant une semaine, puis des effets secondaires apparaissent peu de temps après ?

RÉPONSE :

Le retard dans les effets secondaires néfastes survient chez les personnes ayant des variantes de COMT lentes (COMT est le gène qui code pour l’enzyme catécol O methyl transférase ayant un effet très marquant sur l’état émotionnel).
Le methyl folates permet initialement de synthétiser du SAM (S adenosyl méthionine), ce qui est très bénéfique … mais ensuite le SAH (S adenosyl Homocysteine) est construit à partir du SAM et inhibe l’enzyme COMT et c’est à ce moment que la dopamine et d’autres monoamines s’accumulent et provoquent :
 – Anxiété
 – Nervosité
 – Humeur maussade
 – Et même paranoïa chez certaines personnes
Il ne faut pas prendre le L-méthyl folate ou le Methyl-B12 et prendre dans ce cas la nicotinamide ou le NAD jusqu’à ce que les effets secondaires disparaissent. On peut continuer à prendre la nicotinamide et le NAD car NAD + / NADH est le cofacteur rédox et aide l’enzyme SAHH à transformer le SAH en Adénine et Homocystéine.
Lorsque le SAH se vide, on commence à aller mieux.
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *